Théâtre
Cie LOD muziektheater / Josse De Pauw (Be)

La Clé


Un spectacle sur la clé disparue de nos désirs réciproques, sur les ambiguïtés du désir,
sur la vieillesse qui s’annonce et qui réclame des manoeuvres autour du désir.”
(La Libre Belgique, février 2016)


  • © Kurt Van der Elst
  • © Kurt Van der Elst
  • © Kurt Van der Elst
  • © Kurt Van der Elst
  • © Kurt Van der Elst
  • © Kurt Van der Elst
  • © Kurt Van der Elst
  • © Kurt Van der Elst
Dans le roman La Clé (1956) de l’auteur japonais Tanizaki, un couple, un mari vieillissant et sa jeune épouse, vont communiquer sur leurs désirs à travers leurs journaux intimes respectifs qu’ils laissent ouverts. Ainsi peut se dire ce que la bienséance interdit. L’homme va alors mettre en place un triangle amoureux troublant et dangereux dans lequel il va faire entrer le candidat au mariage de leur propre fille. Josse De Pauw qui aime s’attaquer à des textes non théâtraux a choisi d’adapter ce roman pour ce qu’il dit tout à la fois de la nécessité et de la difficulté de vivre à deux ainsi que pour les rapports ambivalents entre la jeunesse et la vieillesse, la libido et la déchéance physique. L’homme sur le déclin sera joué par une femme, Frieda Pittoors,comme si, au fur et à mesure du temps, la revendication de la virilité était moins présente.
Elle partage le plateau avec deux danseuses japonaises, Fumiyo Ikeda et Taka Shamoto, et une percussionniste, Kuniko Kato tandis que l’artiste flamand lit des extraits des journaux intimes en voix off. La Clé fascine par le mélange des cultures occidentale et japonaise, par le désir retord qui s’y dessine et la sensualité étrange qui s’en dégage.

Retrouvez la compagnie sur www.lod.be
Adaptation, conception & mise en scène : Josse De Pauw
Musique : Akira Miyoshi, Kuniko Kato
Percussion : Kuniko Kato
Avec : Frieda Pittoors, Fumiyo Ikeda, Taka Shamoto
Voice-over : Josse De Pauw
Chorégraphie : Fumiyo Ikeda
Lumière et décor : Herman Sorgeloos
Costumes : Ann-Catherine Kunz


Cie LOD muziektheater
Josse De Pauw
D’après KAGI le roman homonyme de Junichiro Tanizaki*
Production : LOD muziektheater
Coproduction : KVS Bruxelles, La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole Villeneuve d’Ascq
*Copyright © 1956, The Heirs of Jun’ichiro Tanizaki/Chuokoron-Shinsha, Inc. Traduit par M. Coutinho, Copyright © 1962 De Bezige Bij. Tous droits réservés


Partagez !
         
LA ROSE DES VENTS
Scène nationale Lille Métropole
Villeneuve d'Ascq
Boulevard Van Gogh
59650 Villeneuve d'Ascq
+33 (0)3 20 61 96 96
RETROUVEZ-NOUS SUR LE SITE
WWW.LAROSE.FR
Suivez-nous
        
© La rose des vents 2015 2016